Le Domaine Abbaye des Vaux-de-Cernay

LE DOMAINE

LA CAMPAGNE AUX PORTES DE PARIS

Paris Society réinvente l’hôtellerie en s’attaquant à un monument ô combien fantasmé : l’escapade à la campagne.
Le groupe ne fait jamais les choses à moitié, aussi c’est en investissant un monument historique qu’il donne corps
à son ambition hôtelière : l’Abbaye des Vaux-de-Cernay. 

Cette pépite, Laurent de Gourcuff, fondateur de Paris Society,  la reconnaît au premier regard,
après des années à chercher Le lieu pour bâtir le projet hôtelier de ses rêves. Ce majestueux domaine chargé d’histoire,
de la genèse cistercienne jusqu’à l’âge d’or des Rothschild, devient son immense terrain de jeu pour imaginer
une incroyable maison de famille XXL au cœur d’une nature préservée à 45 minutes de Paris.

L'Abbaye

L’esprit de l’ancienne maitresse des lieux règne sur les différents espaces de l’Abbaye : réception, les chasses, l’auberge, le réfectoire des moines, l’enfilade de salon, le jame’s bar, la boutique et les plus prestigieuses chambres de l’hôtel.

Les Haras

A quelques pas de l’Abbaye, les anciennes écuries de la propriété dévoilent des chambres mansardées au confort douillet, un sublime SPA et espace bien-être, une piscine et une salle de sport.

Les activités indoor

Cinéma, karaoké, blind test ou encore gaming room, le seul embarras ici, c’est de choisir ! Même les enfants ont un espace dédié : un Kids Club pensé et réalisé avec la complicité de la marque Tartine et Chocolat.

Spacieux et convivial, ce pavillon traversant comblera les amoureux de volumes généreux et d’espaces lumineux.

Le pavillon des sources

Spacieux et convivial, ce pavillon traversant comblera les amoureux de volumes généreux et d’espaces lumineux.

Les activités nautiques

Après une balade à vélo autour du lac, quoi de mieux qu’un tour de barque ou de pédalo.

Le pavillon d’honneur

Au Pavillon d’Honneur, joyau niché dans les arbres, on cultive l’esprit relais de chasse et le sens du confort.

Les animaux fantastiques

Craquez d’affection pour les animaux fantastiques au détour d’une balade dans le domaine.

L'HÔTELLERIE RÉINVENTÉE

Le Domaine Abbaye des Vaux-de-Cernay

Comme un immense terrain de jeu au cœur d’une nature préservée, l’Abbaye des Vaux-de-Cernay promet de faire de chaque instant un rêve éveillé. Avec son service attentionné au plus haut degré, l’intimité enveloppante de ses chambres, la générosité de ses espaces communs aussi grandioses que familiers et l’infinie palette de ses activités, le domaine nous transporte dans cette incroyable maison de famille à 45 minutes de Paris.

Sous la baguette talentueuse de Cordélia de Castellane qui a imaginé chaque décor dans le moindre détail, dessiné chaque motif, pensé chaque chambre de manière singulière en s’inspirant de l’histoire des lieux, le domaine prend à rebours les codes classiques de l’hôtellerie et tisse des liens plus profonds avec ses hôtes.

Au fil des 4 saisons, au coin du feu ou au bord du lac, entre ressourcement, nourritures terrestres et moments d’exception, chacun écrit sa propre expérience à l’Abbaye des Vaux-de-Cernay.

Le Domaine Abbaye des Vaux-de-Cernay

Les murs de l’Abbaye des Vaux-de-Cernay résonnent de 900 ans d’histoire.

Fondée en 1118 par une poignée de moines, elle prend son essor en devenant Abbaye Cistercienne en 1147 avec une communauté de 200 religieux. Poursuivant son activité au fil des siècles en dépit des guerres et des épidémies, l’Abbaye se vide de ses occupants en 1790, lorsque l’Assemblée Nationale la divise et qu’elle est transformée en simple carrière de pierres, ainsi vouée à l’oubli.

C’était sans compter l’opiniâtreté d’une femme avant-gardiste et passionnée, la Baronne Charlotte de Rothschild, qui, près d’un siècle plus tard, fait renaître le lieu de ses cendres. Amie des arts, peintre et musicienne (son professeur de piano était un certain Chopin), elle fait scrupuleusement rebâtir chaque bâtiment et ajoute des constructions, façonnant le domaine tel que nous le connaissons aujourd’hui.

La seconde guerre mondiale signe la fin de l’ère Rothschild sur un dernier coup d’éclat (les statues du Château de Versailles ont été abritées dans les bois de l’Abbaye, au nez et à la barbe de l’occupant Allemand).

Passant depuis lors entre plusieurs mains, l’Abbaye entame en 2023 une nouvelle page de son histoire, prête à rayonner à travers le monde.

Abbaye des Vaux-de-Cernay

L’HISTOIRE DE L’ABBAYE

Le Domaine Abbaye des Vaux-de-Cernay

EXPÉRIENCES

dessin Abbaye des Vaux-de-Cernay
Restaurants & bars Abbaye des Vaux-de-Cernay

Restaurants & Bars

COMING SOON
 Activités & Loisirs Abbaye des Vaux-de-Cernay

Activités & Loisirs

COMING SOON
Chambres & pavillons Abbaye des Vaux-de-Cernay

Chambres & Pavillons

COMING SOON
 Événements Abbaye des Vaux-de-Cernay

Événements

COMING SOON